Qui suis-je?

1920098_10205436384535539_5706322532555741819_n

Je m’appelle Pierre.

J’ai créé le site le SportifVivant.com

Je l’ai créé dans le but de vous donner des conseils pour vous aider à comprendre les principes d’une VRAIE bonne alimentation qui conviendra à vos besoins sportifs ou dans la vie de tous les jours . Mon but est de vous donner des indications pour comprendre les mécanismes de votre corps , ainsi que des séances d’entrainements adaptés mais aussi des recettes , trucs et astuces qui vous feront gagner un temps précieux .

Outre les questions concernant l’alimentation vivante, je reçois beaucoup de questions sur mon parcours, comment j’en suis arrivé à ces conclusions, ce qui m’a fait changer de points de vue, mes expériences etc… Je vais donc vous raconter mon histoire en espérant qu’elle vous inspire et vous motive mais surtout qu’elle vous ouvrira les yeux !

Je viens d’une famille française qui au niveau de l’alimentation possède des connaissances tout ce qu’il y a de plus basique . Il faut manger de tout : choucroute , bœuf bourguignon , raclette , steak-frites… Ma mère achetait souvent des produits BIO, fruits et légumes entre autres mais dès mon plus jeune âge je me tourne vers une alimentation beaucoup plus carnivore. Je comprends aujourd’hui d’où venait mon hyper activité ; impossible pour moi de tenir en place. Les pédiatres conseils donc à mes parents de me canaliser avec des activités sportives régulières. Le moins que l’on puisse dire c’est que j’ai été servie. J’ai tout essayé, football, judo, handball, badminton, volleyball … Mais rien ne me plaisait.

Et puis aux alentours de 10 ans on m’inscrit dans un club de VTT. J’accroche immédiatement. Partir rouler des après-midi entiers en vélo dans la forêt en essayant de suivre le rythme des adultes, enfin un domaine où je pouvais me défouler vraiment. Je pratique le vélo jusqu’à ma majorité où j’évoluerai sur le circuit régional. Baccalauréat oblige, je décide de me consacrer plus sérieusement à mes études et laisse tout doucement ma monture de côté. Malgré tout , le besoin de canaliser cette énergie, de me défouler à tout prix persiste. Je pratique donc un peu de jogging une ou deux fois par semaine et je m’inscris dans une salle de musculation afin de développer musculairement ce corps amaigri par tant d’années de cyclisme.

Les mois passent et je commence à obtenir des résultats assez rapidement. Je découvre de nouvelles sensations, qui sont pour moi synonyme de puissance , auxquelles je commence à prendre gout. Plus je m’entraine plus j’ai de résultat et plus j’ai de résultat plus je me sens bien . Fort de cette confiance en moi, après mes études de commerce, je décide de m’engager à l’armée pour assouvir un vieux rêve idyllique d’embrasser une belle carrière militaire. Je réussis les tests physiques avec brio et choisis de ce fait, de rejoindre les troupes de l’infanterie.

24022_1376979711028_1427934257_31068785_6532041_nDerniers jours en République Centre-Africaine.

C’est durant ces années que je vais découvrir ce que je pensais être les limites de mon corps à plusieurs reprises. Mes classes se passent relativement bien, quand on à la chance de manger c’est viande a tous les repas, les légumes on ne connaît pas. Je termine major de ma promotion sans avoir trop souffert, les années de cyclisme m’ont forgé une bonne condition physique. C’est aussi au sein de l’armée que j’apprends la grande différence entre footing et course à pied. Là aussi j’accroche tout de suite, on court 3 à 5 fois par semaine, on fait des séances de travail spécifique et je vais même courir le week-end durant mes permissions quand je n’ai pas eu ma dose à la caserne.

Là aussi je progresse assez rapidement, m’engage sur quelques courses organisées par le régiment dont mon premier semi-marathon que je bouclerai en 1h35 après 6 mois d’entrainement. Malheureusement au niveau distance je n’irai pas plus loin. Les 42 km du marathon m’impressionnent et je me console en me disant que je suis plutôt destiné à de petites distances de par mon explosivité. Mais au fond de moi je sens que c’est un prétexte , quelque chose me bride mais je suis incapable de l’expliquer. De plus à cette époque le Trail ne c’était pas encore développer à ce point-là et il n’y avait que très peu de course intermédiaire . S’ensuit un longue période de stagnation, je pensai vraiment avoir atteint mes limites.

A côté de ça, je passe mes soirées entre la salle de musculation et le dojo où je pratique la boxe thaïlandaise. Toujours dans cette quête inlassable de progression , je suis les conseils nutritionnels des plus anciens, les « experts » en la matière. En bonne élève je commence à prendre des protéines, puis de la créatine, des acides aminés etc…. Et oui on en veut toujours plus !

P1010877Exercice de survie en jungle au Gabon.

A mon retour d’une mission en république centre africaine j’ai pris 10kg pour un poids total de 85 kg, je suis méconnaissable ! Mon corps en a pris un coup mais je ne le ressens pas, j’ai complètement arrêté de l’écouter d’ailleurs je suis comme hypnotiser par toute cette malbouffe qui a totalement pris le dessus sur moi, je le comprends maintenant mais j’étais quelqu’un d’autre. A cette époque je mange toutes les 3h , des œufs, des produits laitiers, de la viande, des milk-shakes protéinés etc… Et malheureusement ce rythme, je vais le tenir encore durant quelques années.

L’alimentation influence la façon dont on se comporte, notre clarté d’esprit, notre façon de voir la vie , notre humeur .

Après 5 années de bons et loyaux services je décide de mettre fin à ma carrière militaire et m’oriente tout naturellement vers ce à quoi mes études me prédestinaient, c’est-à-dire le commerce. Et qui dit commerce dit sédentarité, objectif, stresse etc. … Heureusement j’ai gardé mes bonnes habitudes je continue à m’entrainer avec toujours la même discipline en alternant cardio (vélo , course à pied , natation) et fitness. C’est mon défouloir.

Mais les choses ont changé. Ce n’est plus le sport que je faisais avant. Avant c’était mon corps qui demandait à s’exprimer maintenant c’est ma tête qui a besoin de s’oxygéner après une journée difficile, stressante ou si les choses ne se sont pas passé comme je le souhaitais. Et la machine s’accélèrent j’ai besoin de toujours plus, toujours plus, plus, plus … tout ça pour avoir l’illusion de me sentir bien.

IMG_0551Une sortie en VTT de 60 km , je commence à ressentir les effets de l’alimentation non physiologique sur mon état de forme .

Là encore je tiens quelques années avec toujours ce même type de régime alimentaire en essayant de me persuader que je suis au top même si je me sens de plus en plus fatiguer, le matin le réveille est de plus en plus difficile, j’ai du mal à mémoriser et assimiler certaines choses etc. Je me rassure en me disant, qu’après tout j’écoute les conseils alimentaires de coach spécialisé dans le domaine de la « Forme » qu’ils savent de quoi ils parlent ! Le problème doit surement venir de moi  me dis-je .

Et puis arrive un jour qui , j’en suis certain , va me marquer durant de nombreuses années encore. Je m’en souviens  très bien on est au mois de Janvier et un cross de 7 Km est organisé juste à côté de chez moi. Je décide d’y participer après un petit mois d’entrainement plus orienté sur la course à pied que d’habitude. Je n’ai pas couru en compétition depuis mes années d’armée il y a maintenant 3 ans mais peu importe. Je me dis que mon corps est une machine bien rodée dont je connais parfaitement tous les rouages . 9h c’est l’heure du départ, il fait froid,-1°C, je vais très vite me réchauffer mais je ne le sais pas encore. Les 2-3 premiers kilomètres se passent relativement bien. Et puis… la machine commence à s’enrayer, jambes lourde, maux de ventre, aucune puissance, cœur qui s’emballe. Au niveau physique c’est dur. Au niveau mental c’est incomparable. Dix mille questions me passent par la tête je doute de tout, c’est toute ma vie que je remets en question en l’espace de quelques minutes de course qui vont me paraitre une éternité !

imageJuste avant le départ de ce fameux 7km !

Je finis tant bien que mal les 7Km les plus durs de ma vie. J’ai honte, je me sens sale de l’intérieur mais je ne comprends pas pourquoi. Je suis exténué , mes jambes me brule mon ventre me tire. Pourtant j’ai mangé mon assiette de pâte 3h avant la course comme j’avais toujours fait. Que m’arrivait-il ? Comment moi qui ai toujours fait du sport et qui fais les choses « bien » je pouvais souffrir autant ? Je m’en rends compte aujourd’hui. Mon corps poussé dans ses retranchements en a profité pour tirer la sonnette d’alarme, ce corps que j’avais cessé d’écouter depuis tant d’années. Il s’est enfin manifesté pour me dire qu’il était temps de changer de chemin. L’annonce des résultats sonne pour moi comme un coup de grâce. Non pas que j’étais un habitué des podiums mais je finissais toujours mes courses en flirtant avec le premier tiers. Et voilà que je passe directement en queue de peloton !

Pour certaines personnes cet incident aurait pu passer inaperçu. Un jour sans, comme il y en a de temps en temps. Mais pas pour moi. Quelque chose se tramait dans mon corps depuis quelques mois et cet évènement en a été le dénouement. L’ignorer aurait été comme creuser peu à peu la tombe du côté sportif qui vit en moi. En y repensant maintenant je comprends mieux pourquoi des personnes qui pratiquaient le sport étant jeune s’en détachent à l’âge adulte, avec tous les problèmes que cela engendre (surpoids, mal-être etc…), prétextant que de toute façon avec l’âge les performances diminuent, qu’ils n’ont plus le temps…

En ce qui concerne ma personnalité, sur le plan artistique je n’ai pas vraiment de talent , je ne sais pas chanter, ni danser, ni dessiner, ni peindre, ni jouer d’un instrument … Le sport c’est pour moi le seul moyen de m’exprimer mais c’est aussi un lien social très fort que j’ai tissé avec mon entourage. Perdre cette forme c’est comme ôter à un artiste, du jour au lendemain son talent créatif. Ma vie a toujours tourné autour de lui et être en forme physiquement est pour moi synonyme de bien-être. Nous sommes tous fait pour bouger, il est tout simplement impensable d’envisager qu’un individu soit pleinement épanouie sans un minimum d’activité physique quotidienne . C’est aussi pour ça que j’ai décidé d’en faire mon métier . Transmettre aux autres le goût de l’effort , en leur apportant les bons outils afin que comme moi , ils puissent accomplir leurs petits exploits personnelles.

image(1)Course nature 13km au début de ma transition.

Mais voilà, je ne suis pas du genre à baisser les bras et heureusement pour moi j’ai dans mon entourage des personnes dans le milieu du bien-être et du bio qui m’avait déjà alerté quant aux méfaits de cette alimentation trop souvent conseillée aux sportifs. Déterminé je décide de me tourner vers eux afin qu’il me guide dans cette nouvelle aventure et j’en profite pour les en remercier encore une fois . Je tente le tout pour le tout et je me dis que de toute façon je ne pourrai pas être dans un pire état que je ne l’étais à cette heure-ci ! Je n’ai pas fait les choses à moitié j’ai tout arrêté du jour en lendemain. Gluten, produits laitiers, produits industriels, sucre, viande … Hormis le poisson que je continuais à consommer d’abord une fois par semaine puis une fois par mois jusqu’à ne plus en consommer du tout ou très rarement. J’ai senti beaucoup de transformation au niveau des intestins mais aussi de mes reins qui ont mis du temps à se régénéré , ils avaient énormément souffert durant tous ces régimes hyper protéinés . A part ça je n’ai subi aucun désagrément et je pense qu’une pratique sportive est indissociable à ce genre de transition afin d’aider le corps à éliminer les toxines en profondeur .

imageMes premiers 50 km en montagne 2000d+ avec le sourire , 3 mois seulement après ma transition .

Sur le plan sportif je me dis que tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Je ne le sais pas encore mais j’ai vraiment raison de le penser. Une énergie nouvelle coule en moi, je commence à faire la paix avec mon corps, je ne fais plus du sport pour me défouler et ça change tout. Les résultats se font ressentir et j’enchaine les courses avec facilités, d’abord 13 km puis un semi-marathon. Sans même y porter la moindre attention en 2 mois je perds 10 kg , tout en m’affutant encore plus. Ensuite je pars sur mon premier Trail, 25 km puis 30 et 50, 70 etc. …Plus les distance s’allonge plus je me rapproche des premières places le tout en ayant complétement changé d’optique: Je me fais plaisirs, sans avoir toujours cette obsession des résultats, ou des performances, sans avoir cette fatigue constante qui pesait sur moi, je vais dans la bonne direction et en étant sur cette fois , de véritablement apporter les bonnes choses à mon corps !

image(1)Petite balade sur le glacier a 3500 m dans le massif de l’Oisans .

A l’heure actuelle ma vie est complètement différente. Je suis beaucoup plus ouvert sur le monde, sur mes proches, j’ai le sentiment d’être plus lucide que jamais, je me réveille le matin plein d’énergie, de joie de vivre, je me sens propre à l’intérieur  et meilleur à l’extérieur mais surtout j’ai compris une chose très importante :

Nous sommes ce que nous mangeons, notre bien-être et notre santé dépendent uniquement de ce que nous mettons dans nos assiettes !

Arrêtez de penser que c’est difficile de supprimer toutes ces catégories d’aliments, personnellement je n’ai ressenti aucune sensation de privation et quand je regarde derrière moi le chemin parcouru je trouve ça incroyable !

image(5)Sommet du Grand Bénare à 2900 m d’altitude .

D’ailleurs tout ce qui n’était pas réellement nécessaire dans ma vie l’a définitivement quitté… J’ai quitté mon précédent emploi et je vis enfin de la seule chose qui me passionne depuis toutes ces années : le Sport. J’ai d’abord pris le temps de vivre cette passion à 100% en parcourant par exemple les sommets alpins durant l’été ou les chemins réunionnais luxuriants pendant l’hiver, pour savourer au maximum cette transition vers le vivant qui m’apporte tant d’énergie.

Aujourd’hui les mois ont passé et l’excitation du début à fait place au désir de transmettre, d’informer et de partager. Outre mes amis, ma famille, mes camarades sportifs, ou mon entourage en général j’ai envie de mettre mon savoir à disposition du plus grand nombre de personnes possible.

Ainsi à travers la création du Sportif Vivant et dans le cadre d’une approche alternative, je vous propose mes services pour améliorer votre style de vie en alliant sport, alimentation, relaxation et développement personnel.

image(4)Ascension du Piton des Neiges 3100 m d’altitude .

J’espère vous avoir inspiré en partageant ainsi mon expérience, que de par les informations mises à votre disposition sur mon site vous trouviez enfin les réponses aux questions que vous vous posez et surtout éveillez votre conscience sur le fait que l’alimentation vivante est la plus appropriée physiologiquement au besoin l’être humain. Qu’il faut arrêter d’écouter ces soi-disant professionnels de la forme qui vous vantent et vous vendent les vertus de produits ou de méthodes miracle qu’ils n’appliquent pas sur eux-mêmes d’ailleurs. L’aliment miracle n’existe pas , comme je l’explique dans mon guide c’est un ensemble de plusieurs facteurs qui une fois réuni vous conduiront vers un état de forme optimal . Pour une fois écoutez votre corps, le reste se fera tout naturellement.

26 Commentaires

  1. Bonjour,

    Ton parcours et ta sincérité force le respect. J’ai moi aussi servi dans la légion que j’ai quitté après avoir été blessé au combat. S’en est suivi dépression, prise de poids (100 kg aujourd’hui). Il y a 3 mois, j’ai décidé de m’intéresser à la nourriture vivante et en fouinant je suis tombé sur ton site. Maintenant je recommence à courir, même si j’ai énormément à faire et je suis plus motivé que jamais. Pourquoi je te raconte ça ? Simplement pour te remercier te partager tes expériences, ton vécu etc… C’est grâce à des gens comme toi que j’ai retrouvé la motivation et j’espère redevenir un sportif bien dans sa peau. Merci et continue !

    • lesportifvivant

      Salut Jim ! Ça me fait super plaisir ce que tu me dis la surtout venant d’un ancien légos 😉 ! Surtout ne lâche rien c’est déjà formidable que tu es eu cette prise de conscience , le plus dur est déjà derrière toi ! T’inquiète pas pour ton poids si tu fais les choses bien tu vas fondre comme neige au soleil et forcément tu vas avoir une pêche d’enfer pour accomplir les objectifs sportifs que tu t’es fixé . Les premiers mois sont dur mais ce n’est qu’un mauvais moment à passer , quand je regarde derrière mois aujourd’hui et que je repense au point ou j’étais avant je n’y crois même pas moi même ! Quand je regarde le chemin parcouru par les gens qui m’ont suivi , ils n’y croient même pas eux même ! Et quand je raconte ça à des gens autour de moi comme tu t’en doute il n’y croient pas non plus , tellement c’est incroyable ce que ça peut apporter dans une vie 🙂 ! Dit toi une chose , c’est que tu es dans la meilleur direction que tu aurais pu prendre dans ta vie , maintenant t’a les cartes en main alors FONNNNNNNCEEE à fond à fond :DD !! et encore merci pour ton message c’est aussi grâce à des gens comme toi que j’ai la volonté de prendre de mon temps pour expliquer tous mes petites expériences 🙂

  2. Salut Pierre,
    j’ai découvert ton site par hasard, en naviguant sur internet car comme toi je porte un énorme intérêt à une alimentation physiologique, naturelle et bio…
    continue a faire passer ton message car je trouve ton site très intéressant. je ferais en sorte de le faire connaitre à de nombreuses personnes et sportifs qui sont enfermés dans des croyances purement marketing…
    A+

    • lesportifvivant

      Merci beaucoup pour tes encouragements ça me fait vraiment plaisir ! Je me rends compte que de plus en plus de sportif porte comme nous une attention toute particulière a ces préoccupations hygiénistes et ça m’encourage encore plus a continuer dans cette voie , moi qui penser être un extra-terrestre , je suis bien rassuré 😀 !
      J’ai encore beaucoup de surprises en préparation et qui sont en train de se concrétiser pour encore plus enfoncer le clou et encore plus faire comprendre à toutes ces personnes qui , comme moi par le passé , sont enfermées dans ces croyances mercantiles …
      A bientôt !!

  3. Salut je vien de lire ta bio tres bien tres motivent pour moi j’ai commencer une alimentation hygiéniste depuis fin octobre mais outre la perte de surpoid je n’arive pas a resentire comme toi c effet de bien etre peut-être je le fais pas comme il faut j’atend t conseils avec impatience et si tu passe en corse j’espair que l’on pourra Courire ensemble sa sera avec plaisir je continue de te suivre sur you tub continue comme sa et encore merci

    • lesportifvivant

      Salut Matthieu !

      Super si ça t’a motivé j’en suis ravi ! Comme je l’explique dans cette vidéo ( https://www.youtube.com/watch?v=w5m4-vAhsJw&list=PLqM7Ae3YQfzaG0Wnqew4Zt1x1RHPQDAWG ) tu es un peu comme l’avatar d’un jeux-vidéo qui doit arriver à un niveau correct qui te fera te sentir bien , après tu as des tas d’autre niveau a franchir mais on va dire que la c’est un cap ! L’alimentation vivante va te faire monter peu à peu en vibration mais y a pas QUE ça non plus c’est juste une sorte de déclencheur qui va carrément foutre le bordel dans ta vie et te mettre un gros coup de pieds au fesses !! Si tu t’écoute réellement , ton intuition profonde hein , pas celle que tu écoutais avant qui te disais de rester devant la tv regarder le foot 😉 , tu vas pouvoir aller dans ces directions qui sont positive et qui te feront du bien . Tu vas probablement changer de fréquentation , d’entourage , te rapprocher de la nature , de la méditation , du yoga , de la musique douce , de la respiration ,de l’acceptation , de la joie ; de l’amour inconditionnel etc … ! En fait c’est un gros travail sur toi que tu dois faire , j’ai rencontrai des gens qui me disais « je ne comprends pas je mange vivant depuis plus de 4ans et ça va toujours pas mieux , comment tu fais ? » le secret c’est qu’il n’ y a pas QUE l’alimentation qui va régler les problèmes que l’on a à côté comme par magie , il faut aussi se faire violence et faire ressortir notre esprit guerrier ! Une fois que tu es sorties de tout ces produits transformé qui t’épuisai tu pourras trouver cette force de faire renaitre cette esprit qui était endormis … Maintenant tu me parle du mois d’octobre … C’est encore assez récent tout ça donc surtout ne t’inquiète pas continu dans cette direction fixe toi des petits objectifs et tu verras tu vas te retrouver en peu de temps à un niveau que tu n’imaginais même pas en rêve !

      Haha merci pour l’invitation de corse , j’ai un projet au fond de ma tête de ma farcir le GR20 un de ces quatre alors qui sais … 🙂

      En tout cas un grand merci pour tes encouragements ça me fait très plaisir j’espère t’avoir un peu aidé !

      A bientôt !

      • Oui merci d’avoir prie le temp de me répondre justement je me suis fixé comme objectif plus rien de céréalier et tu a raison je vais faire plus d’exercice de respiration je te tiendrez o courant de mes avancer encore merci pour t conseil et bravo pour ton sit et t vidéo

  4. Salut Pierre,
    j’ai 41 ans et je découvre aujourd’hui ton site, mais egalement le crudivorisme, je fais beaucoup de sport, enfin au dire de mes proches, car perso je me sent souvent fatigué. Pourtant je fais des marathons, longue sorti vélo, tir à l’arc..
    Mais je dois l’avouer c’est souvent à l’arrache, Pourtant avec un bonne préparation, je termine très souvent sur les rotules, sans parler des souci digestif (sur marathon) jambe lourde etc etc. j’en conclut donc que mon alimentation ne doit pas forcement être adapté.
    Je suis de nature curieux et ton site, ces témoignages que j’ai lu aujourd’hui, les commentaires…M’ont poussé à m’inscrire pour recevoir le guide complet. Je pense passer le cap..Je ne sais pas encore quand…mais tout ce que j’ai lu m’a vraiment convaincu. merci pour ton site et ton expérience. Y aurait il un endroit ou je peux télécharger le guide directement? Car je ne l’ai pas encore recu?

  5. Salut Pierre !

    Je pratique consciencieusement l’alimentation vivante depuis 1 mois et demi, suivant notamment tes conseils et étudiant les préceptes d’Irène Grosjean. tout en pratiquant yoga et cyclisme tous les deux jours, j’ai perdu 5kg passant de 75 à 70kg pour une taille d1m83. 5kg de graisse plein de toxines je suppose ! Jai a la fois perdu du visage, des bras , du haut du corps et du fessier. Ça fait bizarre quand je me regarde dans un miroir et mon entourage se pose des questions. Je les rassure en ler expliquant les vertus de l’alimentation physiologique, et je me sens tellement bien, léger, calme et en pleine forme physique que je n’ai qu’une envie c’est de continuer dans cette voie de l’éveil. La vitesse de récupération est ahurissante. Cependant j’aimerais me concentrer particulièrement sur la musculation, pour renforcer bras, dos, torse, le haut du corps,principalement. Côté cardio je me concentre sur vélo, jogging et piscine. Quels exercices/series me conseilles tu pour la musculation du haut du corps ? Je n’ai pas l’habitude de faire du fitness, mais tout me semble possible maintenant sachant que j’ai a la fois beaucoup d’énergie, une reelle motivation et du temps libre !

    Continue à donner envie aux gens de prendre soin de leur capital santé. Merci !

    • lesportifvivant

      Salut Martin !

      Merci pour tes encouragements , le mieux c’est de rester dans des exercices qui sont le plus physiologique possible c’est a dire au poids du corps 🙂

  6. Bonsoir! j’ai été guidée sur ton site par l’intermédiaire d’une vidéo sur le site de thierry casasnovas et juste merci pour ce partage et tous ces conseils pratiques , je me tourne doucement mais surement vers une vie plus saine et sportive malgré une vie parisienne  » à la con  » , le chemin est parfois cahotique mais plus j’avance et plus il devient évident… Merci pour ta générosité et très belle continuation .

  7. philippe marello

    Salut Pierre,
    Je viens juste d’ingurgiter mon psyllium, le jour est levé depuis peu, il est tombé pas mal de flotte cette nuit mais ce matin ça à l’air de s’être calmé. En ce jour férié, commémorant l’abolition de l’esclavage, je vais sûrement aller faire un tour sur le massif. Rien de transcendant, 22 km, 2000D+ : L’Armistice, l’Échelle,la Soufrière et Nez Cassé.
    Ma transition remonte à juillet 2013, après un Volcano en juin qui s’était mal passé : une fringale de sa mère, une vraie : tête qui tourne et envie de dormir en pleine montée des chutes du carbet (3/4 de la course 55km 4000D+).
    Et toujours la même question qui tournait encore et encore pendant les semaines qui ont suivies : Pourquoi une fringale alors que j’avalais une barre Isostar toutes les heures, plus de l’isostar en boisson, juste après un ravito, sur un parcours que je connais par coeur et avec un super entraînement?
    Pour me changer les idées je commande le livre Born To run et le lis deux fois de suite le 15 et 16 juillet 2013.
    En cherchant des renseignements sur les graines de chia, dont il est fait mention dans l’ouvrage, je tombe sur le site VivreCru de Thierry Casasnovas et là c’est la lumière : Le 1er Août je passe au cru et aux sandales en pneu façon Tarahumaras. -12 kg en 1 mois et demi en m’entraînant comme un malade (fallait réapprendre à courir avec les sandales) sans aucune fatigue au contraire. Depuis je passe par des phases de fringales en fin de journées, envie de me bourrer le bide. En plus comme je cuisinais pas mal, j’ai mis du temps à intégrer que la pizza même fait maison, au levain, sans jambon, tomates bio etc, c’est pas bon pour mon corps.
    Loin de la métropole, j’ai du mal à trouver psyllium, maca, verge d’or et autres coups de pouce, j’ai cru pouvoir faire sans. Depuis 1 semaine je les ai reçu par internet, j’ai également fait mes premiers lavements. Si j’ai une choses à dire c’est celle-ci : ces compléments sont indispensables (lavements aussi) pour finir la transition.
    Il me manque l’aspect méditation et yoga. Je suis particulièrement inculte dans ces domaines, si tu pouvais me dire par quoi commencer (bouquins ou site internet) ce serai cool.
    Merci d’être resté jusque là.
    Philippe 47 ans.

    • lesportifvivant

      Salut Philippe !

      Et un grand merci pour ta petite histoire ça me touche vu que j’ai vécu la même chose !
      Faut déjà que tu te reconnecte un peu à ton toi supérieur , que tu arrives as faire la part des choses entre ton âme et ton mental … Rare sont ceux qui se réveille un matin et arrive à méditer et a déconnecter comme si il l’avait toujours fait ! Il faut un évènement ou une prise de conscience afin d’éveiller cela en toi . Pour les livres tu as conversations avec dieu , VOYAGE AU CŒUR DE SOI , Se libérer des Pensées , LA MÉDITATION – APPRENDRE À MEDITER VRAIMENT , La nuit des temps , la saga Anastasia ,L’ÊTRE INTÉRIEUR , le secret … J’aime aussi beaucoup ce que fait Gregg Braden mais garde ça pour un peu plus tard car c’est du lourd !

      Pour les sites tu as Laura marie que je trouve super ! Quand on découvre la spiritualité elle sait trouver les mots juste pour initier sans déstabiliser http://www.lauramarietv.com sinon http://www.espritsciencemetaphysiques.com/ !

      Pour favoriser cette éveil tu peux aussi aller faire un tour la dessus : https://www.youtube.com/watch?v=hqSqPRgvK4w&list=PL18gIcRFBMJjiYgxycPyNVgtqbCXQDbI5 ou https://www.youtube.com/watch?v=P7ISbbkO-Xs

      Bienvenue dans la réalité 🙂

  8. tu es la personne qui m’inspire le plus, qui m’éncourage à progresser vers la regénération .. il y a trois ans encore, j’étais agriculteur dans le var, et te voir faire ton petit potager dans  » vivre d’amour et d’eau fraiche m’a rappelé les plus beaux moments de ma vie . hélas à ce moment là, je ne savais pas que j’avais de l’or en bars dans mes champs( plusieurs hectares) . grace à toi, j’envisage de reprendre mon activité agricole (sous les tropiques) parce que selon moi, permettre aux gens de manger des légumes pas chers est un moteur qui donne du sens à ma vie …je suis autodidacte et j’aprends la naturopathie par mes propres moyens, j’envisage de coupler les deux activités qui selon moi sont indissociables … encore merci de nous donner à tous autant de motivation . tu es la preuve vivante, que ce type d’alimentation est la meilleure voie qui soit… elle rend heureux, transforme les gens, les rend plus doux et plus joyeux … encore merci mille fois 🙂 vraiment 🙂

    ps : je suis tes vidéos depuis que tu as commencé à les diffuser .. je serais vraiment heureux de te rencontrer si la posssibilité se présente 😀

  9. Bonsoir Pierre,
    Je t’ai découvert via YouTube il y a quelques jours, et je trouve tes vidéos pleines de bons sens.
    Végétarienne depuis mes 17 ans, puis vegane depuis mes 27 ans, j’en ai aujourd’hui 37 et j’essaie de virer de ma « vie » le gluten, pour toutes les raisons invoquées précédemment dans tes articles, mais, ET surtout, parce que je pratique le sport depuis gamine (danse, aviron et fitness) et la course à pieds depuis 2 ans. Je veux me mettre au trail tout en gardant les courses d’endurance qui me plaisent beaucoup.
    Je me dis que j’ai tout à gagner en supprimant désormais certaines choses, mais j’y bosse depuis 1 an, sans succès pour le moment.
    Je vais me pencher sur tes descriptifs d’entraînement de ce fait, et voir si je peux encore avancer.
    Mon futur projet à moyen terme : un ultra !
    Merci pour tout ce partage, fort utile.
    Gwladys

  10. Bonjour

    j’ai navigué sur votre site que j’ai découvert par le biais d’une amie.
    Une seule chose m’interpelle parmis ce que tu dis : le changement de but en blanc. Si un corp as eu une alimentation « normale » pendant 30 ans ou plusun changement aussi brutale est ils bon? Dans la nature rien ou peu de chose se passe aussi brutalement.

    Je suis bucheron et sportif et j’avoue avoir un peu peur de manquer d’énergie au travail et à l’entrainement.

    Est ce qu’il existe une phase « d’adaptation » avec un régime specifique sur 1,2 ou 3 mois?

    Merci pour ces explication sur ton site.

    • lesportifvivant

      Salut Remi !

      Lis bien mon guide en détails tu verras qu’il y a justement cette fameuse phase d’adaptation que j’appelle phase de transition et puis ensuite tu à la phase de reconstruction qui est sympa aussi 😛 ! C’est un peu les montagnes russes au niveau de la forme mais ça en vaut la peine par la suite 🙂 ! A bientôt !

      • Salut

        J ai bien lu ton guide.Je me suis documenté un peu sur l’alimentation et je continue. Je ne suis pas encore tout a fait convaincu par ton mode alimentaire. Pour ma part j ai commencé a arreter le lactose ainsi que le gluten et augmenter considérablement les fruits et les légumes crus.

        Néanmoins j’ai un petit problème le matin je manque considérablement d’énergie. Je mange des galettes de riz+confitures (avant c’était une baguette entière)puis 2 à 3 heures aprés les jus que tu propose (meme avec des légumes à IG bas). Et je me sent fatigué et vide jusqu’au repas de midi.

        Tes liens vidéo sont très intéressant (surtout celui sur la course), merci.

  11. Bonjour Pierre,
    Je viens de voir ta vidéo (par pur hasard, après avoir vu une vidéo de Julien Venaisson) sur la suppression du petit déjeuner. Je crois que tu es dans le vrai. A un moment donné, tu abordes le jeûne intermittent consistant à ne rien manger entre 20 h et 12h le lendemain. Et dans ta présentation sur cette page, tu parles de retrouver l’esprit guerrier. Cela me rappelle un livre remarquable qui s’intitule « Le régime du guerrier » de Ori Hofmekler aux Editions Labussière. J’ai lu ce livre en 2005 et je crois que je vais le relire. Je me souviens que l’auteur explique que ce régime était celui des légionnaires de l’empire romain. Ils ne faisaient qu’un seul repas par jour. Personne ne pourra dire qu’ils n’étaient pas en excellente condition physique, eux qui marchaient, chaque jour, des dizaines de km avec un barda sur le dos et des armes fort lourdes en fer. C’est avec ce régime qu’ils ont battu nos ancêtres les Gaulois qui n’avaient sûrement pas le même régime alimentaire.
    Je ne suis pas prêt pour un repas par jour, mais je vais supprimer le petit déjeuner pour faire ce jeûne intermittent. J’avais d’abord pensé à jeûner un jour par semaine, mais je crois que ce régime est meilleur, car, comme tu l’expliques fort bien, il est plus proche de notre chronologie biologique.
    Malheureusement je ne suis pas sportif, et à 65 ans, je n’ai guère envie de me mettre à la course à pied. Toutefois, je fais quand même mes pompes et mes élongations tous les matins, et cela suffit à mon bonheur.
    Bien à toi

  12. Bonjour, ô M. Sportif Vivant !
    Ton expérience et ton témoignage sont singulièrement intéressants – et précieux. J’ai deux questions, auxquelles tu as peut-être répondu mais je n’ai pas encore visionné tout ton blog ni tous les commentaires…

    1) As-tu supprimé TOUTE occasion de manger « non-physiologique »* : restaurant, repas en famille, avec les amis ?

    *corrige-moi au besoin sur le voc car je ne le maîtrise pas =P

    De mon côté, si la viande et l’alcool ne me posent aucun problème, je vais clairement galérer à effacer le fromage, le poisson, les pâtes de ma vie… et manger cru… comme tu dis dans tes vidéos, je suis tout simplement pas prêt ! =) Ma philosophie diffère donc un peu de la tienne (déjà je ne suis clairement pas sportif – je fais au mieux ce qui tu appelles le jogging aha). Je pense avant tout à « réduire » plus qu’à « supprimer » de mon alimentation. Et ça m’accordera un statu quo dans la vie sociale car je me vois mal refuser de manger au restau avec mes collègues ^^’ (minimum une fois par mois… )

    2) Dans une de tes vidéos, tu évoques l’entretien (vinaigre, citron, bicarbonate, je crois). As-tu développé ce sujet sur ton blog ? (je ne l’ai pas trouvé)

  13. Salut,

    Merci à toi pour toutes tes videos, j’ai reconnu thionville sur certaines videos et étant également de cette ville ça m’a fais plaisir de savoir qu’il y a des gens comme ça ici!

    Bonne continuation

  14. Bonjour Pierre,

    Je suis arrivé ici en partant d’une vidéo vue sur U-tube. En lisant ton témoignage, j’ai retrouvé avec une certaine surprise un cheminement très proche du mien (musculation, prise importante de masse, mal-être à l’approche de la quarantaine, remise en question, changement pour la course à pied, perte de poids, changement de régime, reprise plus modérée de la muscu, passage au végétarisme depuis 2 ans et à nouveau perte de poids pour aboutir à la situation actuelle qui me semble idéale – 1,73m et 68 kg).

    Je pense passer petit à petit au végétalisme et m’inspirerai donc de tes conseils ;-).

    J’ai maintenant 50 ans, en forme et compte bien continuer en ce sens…

    Mon témoignage végétarien+photo sur http://forum.vegetarisme.fr/index.php/topic,3646.0.html

    Bonne continuation !

    Olivier

    • Tu a toute ma gratitudes Olivier pour ces encouragements !

      En tout cas superbe témoignage continu ainsi sur la voie de la pleine santé 🙂

      A bientôt .

      Pierre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *