Recevez par mail le guide complet de l’alimentation du SPORTIF VIVANT

En reconstruction 🙂

12 Commentaires

  1. Je viens de vivre la même chose depuis août 2013 quasi mots pour mots mais à 45 ans ! Avec en plus le passage au sandales « tarahumaras ». Je suis en Guadeloupe, sur les pentes de la Soufrière, terrain très boueux( ici les moyennes c’est plutôt du 5 km/h !). Cette boue qui se met entre la plante des pieds et la semelles des sandales est rédhibitoire, impossible d’assurer une bonne stabilité surtout en descente. Alors depuis 1 mois je suis passé au Vibram Spyridon. Que du positif ! Tout ça pour vous dire que le « minimaliste » et l’alimentation vivante ça va dans le même sens !
    Si vous passez dans le coin, je peux vous servir de guide pour la logistique (pas la peine d’apporter votre extracteur) et parcours sympas (du dénivelé encore et toujours) : 06 90 38 91 07, n’hésitez pas.
    A bientôt sur votre site que je vais m’empresser de parcourir.

  2. salut, je suis très contente de voir que tu partage ton expérience sur ce site internet! je suis aussi sportive et je mange cru depuis 6mois environ, je me sent légère et mon énergie est décuplée depuis ce changement d’alimentation! j’ai même gagné en muscle (même si ce n’est pas mon objectif), alors qu’avant je devais vraiment forcer pour voir une amélioration de performances, maintenant je n’ai plu rien à faire, mon activité sportive « normale » et régulière suffit à me faire progresser. Je voulais aussi dire que quoi qu’il en sois, quand on est sur ce chemin, qu’on s’intéresse et qu’on veut passer au cru, il faut y aller avec douceur et bienveillance pour notre propre corps/esprit, et toujours toujours garder le feeling avec soi même.
    bonne continuation 🙂 anaïs

  3. Vincent Place

    Bonjour,
    Je vient de découvrir votre site via la vidéo de Thierry.
    Je suis heureux de voir tout le travail que vous avez fait pour partager ce chemin vers l’alimentation vivante. Moi même coureur d’ultra, et ostéopathe, je vais pouvoir orienter mes patients sportifs vers votre site.
    Merci
    Vincent

  4. Bonjour Pierre,

    C’est avec très grand plaisir que j’ai découvert ton site il y a quelques jours.
    Cela fait plusieurs années que je fais un gros travail sur moi pour me connaître et une petite année que j’ai creusé au niveau de l’alimentation : cure de raisin en septembre dernier, achat d’un extracteur de jus en décembre dernier.
    Ton guide complet sur l’alimentation vient à pique ! Je l’ai lu en travers pour l’instant et j’ai l’impression de voir une synthèse de ce que j’ai pu glaner à droite et à gauche et surtout de ce que je pense maintenant de l’alimentation.
    Je vois prochainement une naturopathe pour m’aider dans ma régénération. Cette naturopathe fait entre autre des ateliers sur les extracteurs de jus.
    Après toutes ces années à chercher je vois poindre le chemin que je dois emprunter, MON chemin.
    La pêche que tu as dans tes vidéos m’a donnée le coup de pouce que j’attendais pour me dire ça y est, j’ai trouvé.
    Un grand merci à toi.

    Francois

  5. Bonjour Pierre,

    J’ai pris contact avec ton site par l’intermédiaire du site régénère.org.
    Tous les deux vous faites un travail merveilleux. Bravo.
    Je n’ai pas encore reçu le guide e-book sur l’alimentation.
    J’ai bien hâte de le parcourir.

    Merci à toi,

    Pierre

  6. Bonjour,
    J’ai découvert hier le site via la vidéo de Thierry. Je suis très contente car depuis environ 18 mois je mange cru mais j’avais beaucoup trop maigri, plus de graisse, mais hélas plus de muscles non plus et je n’arrivais pas à reprendre du muscle ne sachant pas comment faire. Il me tarde de recevoir le guide complet de l’alimentation du sportif. Merci de ce partage car j’étais vraiment dégoûtée de ne pas arriver à reprendre un peu de muscle. Merci beaucoup, je vous tiendrai au courant de l’évolution. À bientôt.

  7. Merci pour toutes ces informations et pour l’énergie que tu transmets.
    J’ai pour ma part commencé les jus il y a seulement 1 mois, et déjà j’en voit les effets bénéfiques tant au niveau physique que de l’équilibre psychologique.
    Je pratique le cyclisme, ma première expérience a été de constater qu’avec un jus le matin et une banane, je tiens 3 heures et 1800 m de dénivelé sans pb d’hypoglycémie. Une vraie surprise pour moi car ça allait à l’inverse de mes convictions. Aujourd’hui je suis très motivé pour continuer dans cette voie, l’amélioration des performances sportives n’est qu’une conséquence d’une meilleure santé.
    Je recommande cette expérience à tous les amis qui sont hésitant.
    Je me fais un plaisir de découvrir ton site dans le détail!
    Sportivement

  8. Constant mikael

    J’ai trouvé du solidago virga aurea en teinture mère de chez Boiron, il y 55% d’alcool. La formule du solidago de chez biover est- elle la même, ou ans alcool? Merci par avance. Mikael

  9. Coucou,
    Le partage de tes lectures, de tes recherches, et de ton expérience, nous permet d’éviter pas mal les erreurs du crudi-débutant, et ça, c’est vraiment chouette. Je pioche également des infos sur le site j’alimente ma santé. J’ai commencé l’alimentation vivante il y a seulement quelques jours, en douceur. J’ai 35 ans, et j’ai l’impression d’avoir un vieux corps, qui s’épuise au moindre effort. Souci à l’aine, sciatiques à répétition, problèmes aux côtes, et au dos. J’espère vraiment que cette nouvelle alimentation va me procurer un regain de vitalité, car j’aimerais faire du vélo. Et recommencer à courir. J’aimerais pouvoir faire le 10km prom classique à Nice début janvier. C’est une course que j’avais déjà réalisée plusieurs fois, jadis, quand j’avais encore la pêche… C’est une petite course comparée à tout ce que vous faites (vous les adeptes des trails), mais je ne ressens pas forcément l’envie de faire plus, juste une envie peut être « instinctive » de remuer ce corps devenu paresseux, endolori et endormi. Et comme je suis maman de deux filles de 9 et 7 ans, j’ai besoin d’avoir la pêche pour les journées un peu « speed ». D’ailleurs, maintenant, elles courent toutes les deux plus vite que moi. (snif)Ce que j’aime aussi, sur ton site, c’est le lien avec la spiritualité. Cette vision si simple et si minimaliste de l’alimentation va vraiment de paire avec la simplicité de la vie. Simplicité qui paraît très évidente dans la méditation. Mais nous sommes tellement encombrés de conditionnements, d’idées inutiles et fatigantes, que souvent nous compliquons tout, y compris notre nourriture. Et revenir à quelque chose de simple, le moins transformé possible, est une idée que je trouve très juste. C’est justement pourquoi je me pose une question concernant l’utilisation des extracteurs de jus. Est-ce que tout le travail de mastication, le mélange des aliments avec la salive, n’est pas important, d’autant plus qu’il est naturel? Quelque part, je trouve que c’est en contradiction avec toutes les autres idées qui convergent toutes vers un retour aux choses simples et naturelles (utilisation de chaussures minimalistes, alimentation vivante, méditation, amour de la nature). J’ai l’impression que l’extracteur est un peu un intrus dans tout ça.
    Je comprends que l’assimilation puisse être plus simple à l’aide de jus dans certains cas, mais je m’interroge tout de même. Bon j’arrête. Sinon, encore merci. Imen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *