La verge d’or

Comme le psyllium cette plante médicinale assurera le bon fonctionnement d’un de vos émonctoires, les organes vous permettant d’évacuer. Ici il s’agit de vos reins ainsi que l’ensemble de votre système urinaire. Sa prise doit donc être quotidienne. Surtout pour les sportifs , les reins sont souvent très sollicités car avec tant d’effort répété le corps rentre en acidose avec tous les éléments négatifs que cela comporte. Il est donc nécessaire de protéger ses reins et son système urinaire .Vous la trouverez en petit flacon dans n’importe quel boutique bio ou sur internet. Pour les doses il faut compter 3 fois 20-30 gouttes par jour dans un verre d’eau dans dans une tisane , ou dans un jus .

verge d'or

Pour la petite histoire on dit que Linné, père de la terminologie binomiale latine, donna à la verge d’or le nom scientifique de Solidago (littéralement, « je rends entier », « je consolide ») en raison de sa réputation à favoriser la guérison des plaies.Elle était considérée dans la tradition européenne comme stimulante, sudorifique, tonique, carminative, apéritive et pectorale, on a utilisé la verge d’or pour les rhumes, les affections pulmonaires et les nausées.

Toutefois, c’est dans les affections rénales (infections telles que colibacillose, cystite ou néphrite, calculs rénaux, albuminurie, oligurie) qu’on l’a surtout employée. Il s’agirait d’ailleurs d’une des meilleures plantes pour fortifier le système rénal et c’est ce qui nous intéresse tout particulièrement.

Elle a également servi à soigner la diarrhée, les entérocolites et les entérites, notamment celles dont souffrent les tout-petits lorsqu’ils percent leurs dents. On la leur administrait sous forme de sirop.

Riche en flavonoïdes de type vitamine P, la verge d’or est également utile dans le traitement des varices. À ce titre, elle entre dans la composition de nombreuses spécialités pharmaceutiques notamment en Allemagne.

C’est également l’une des plantes mellifères les plus communes d’Amérique du Nord. Le goût de son miel se situe à mi-chemin entre celui du miel de trèfle et celui du miel de sarrasin. Comme c’est le cas pour tous les types de miel, il concentre une partie des principes actifs de la plante et peut donc jouer un rôle non négligeable dans l’organisme.

Vous l’aurez compris en plus de ce qui nous intéresse , cette plante possède de nombreux arguments favorisant notre bien-être ,ce qui fait d’elle un excellent allié santé. Nous aurions tort de nous en priver !

Pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Salut Pierre , tout d’abord merci pour ton partage , cela est très enrichissant.
    Prends-tu encore du psyllium et de la verge d’or 3 fois par jour et toute l’année?
    Bonne journée

  2. Bonjour Pierre, merci pour ces conseils, j’aimerais savoir où tu t’en procures. Avec l’expérience, tu as sûrement eu des affinités avec une certaine marque ou un certain produit.
    Merci pour ton travail !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *